Articles de Père Philippe Dautais

Pour ouvrir un article, cliquer sur son titre… bonne lecture !

Charte écologique
L’Eglise orthodoxe face au défi écologique (Résumé *)

Les enjeux climatiques qui pèsent sur les générations à venir, nos enfants et petits enfants, cristallisent l’immensité des défis auxquels l’humanité est confrontée à l’aube du XXIe siècle. La 21e conférence des Nations unies sur le climat (COP 21) qui se réunira à Paris en décembre 2015 en est l’expression. Aujourd’hui, la majorité des scientifiques, au vu de nombreuses études qui ont été faites, s’accorde à reconnaitre que le réchauffement de la planète est en grande partie due à l’activité humaine…
Il nous apparait clairement que l’enjeu est éthique plus que technique… Nous sommes liés par une communauté de destin. C’est ensemble, les uns avec les autres et non les uns contre les autres, que nous pourrons assumer la mutation. Le défi n’est pas tant dépendant des prouesses scientifiques que de notre capacité à gérer la situation et les moyens techniques qui sont mis à notre disposition…
* Texte complet sur sites : www.mitropolia.eu/fr/ ou   ICI : Charte écologique

Introduction à la prière de Jésus 082013

par père Philippe Dautais. Article paru dans la revue « Présence »
L’expérience spirituelle qui n’est pas reconnue et entretenue est un peu à l’image d’un feu qui risque de s’éteindre si on ne l’alimente pas régulièrement avec des buches. La pratique, qui plus est la pratique régulière et quotidienne, toutes les traditions s’accordent sur ce point, ne peut que maintenir le chercheur dans une juste relation de proximité avec l’objet de sa quête. A ce titre, la prière de Jésus, perle de la tradition « Philocalique », est un précieux outil pour maintenir la flamme de la présence de Dieu en soi, par l’invocation du Nom. Père Philippe Dautais nous livre ici un précieux « Vade Mecum » sur le chemin de notre croissance personnelle. 
  La suite en cliquant ici….

L’anthropologie chrétienne selon la Tradition orthodoxe
par père Philippe Dautais.  Conférence donnée à l’ICT en février 2012

Il est utile de rappeler que la pensée théologique orthodoxe est enracinée dans l’enseignement des Pères de l’Eglise qui sont considérés comme les témoins qualifiés de la tradition reçue des apôtres. Les Pères ont eu chacun leur manière de présenter la conception chrétienne de l’homme. Il n’existe donc pas de présentation monolithique de l’anthropologie, encore moins de position dogmatique. D’autre part, cette présentation se veut cohérente avec la tradition de l’expérience telle qu’elle est décrite dans les témoignages des Pères de l’Eglise indivise, laquelle vient confirmer la révélation biblique comme description de l’intériorité de l’être humain. La suite…..L’anthropologie chrétienne selon la Tradition orthodoxe 2012

Le pardon : pour rompre avec une logique meurtrière

Est-il possible de briser la logique meurtrière, de rompre avec la fascination du mal, avec l’enchaînement et le déchaînement de la violence ? Est-il possible de sortir de la répétition et de l’inertie du passé, des mécanismes inconscients mis en place par l’enfant blessé qui est en chacun de nous ?

La louange

La louange est au cœur de la prière de l’Eglise. Elle est la tonalité même de la prière. La louange est tout à la fois l’expression de l’émerveillement, de la gratitude, de la révérence et de la dilatation du cœur sous l’effet de la grâce.

La metanoïa : premiers pas sur le chemin de la guérison

Le mot métanoïa est traduit par « pénitence » ou par « repentir », mots devenus suspects en occident tant ils sont entachés d’une spiritualité doloriste. Métanoïa signifie « au-delà du noûs », au-delà de l’intellect, de notre raison rationnelle et se rapporte à un mouvement de conversion ou de retournement par lequel l’homme s’ouvre à plus grand que lui-même en lui-même.

Fuis, tais-toi et garde le recueillement

Fuir les hommes, se taire, garder le recueillement sont les trois degrés de l’hésychia. Cette ascension est-elle possible sans se retirer au désert et y vivre la solitude ? Pouvons-nous l’envisager en-dehors de l’engagement monastique ?

L’ardente recherche de la liberté

Les étapes de la purification intérieure, telles qu’elles sont décrites par les Pères, ont pour but l’apathéia ou état de liberté intérieure. Ils affirment qu’il n’y a pas d’amour vrai sans liberté. L’amour est la fille de la liberté.

L’attention

Etre attentif, telle est l’attitude fondamentale du disciple et de tous ceux qui sont en quête de l’Essentiel, en quête de Dieu. L’attention est la condition de l’éveil et le mode qui permet d’accéder à la connaissance et au discernement.

La quête du bonheur : « Bienheureux… »

Ce qui met en route c’est l’amour de Dieu. Sans l’amour de Dieu, l’homme ne garderait pas Sa Parole et n’aurait pas le goût de la mettre en pratique. La parole du Christ culmine dans le sermon sur la montagne. Les béatitudes décrivent le Christ lui-même et à travers lui le mystère même de Dieu et son amour kénotique.